L’inconnu de la hunelle

Nous avons déjà parlé sur ce blog des Portes de l’Agartha de Vendarion d’Orépée. Cette seconde nouvelle de l’auteur publiée au sein de l’anthologie « Fantastique en pays de Chièvres » s’inscrit dans l’univers de ce roman, même s’il n’est pas utile de l’avoir lu pour se délecter de cet inconnu de la hunelle.
Voici comment il nous présente son texte :

Le soldat inconnu a réellement existé…
Et au risque de choquer les familles des vaillants poilus de Verdun, je dois préciser qu’il était allemand et que son histoire se passe à Chièvres, en 1944.

Les historiens de l’occulte savent qu’il possédait une épée magique, qu’il possédait des pouvoirs et luttait contre un — ou plusieurs — sorciers, mais nul ne sait quels étaient ses véritables but et commanditaires.
Et nul ne sait qui il était bien sûr… sinon il ne serait pas inconnu.

Retrouvez « Fantastique en pays de Chièvres » sur le site des éditions Kelach.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *