Les éditions KELACH recherchent des Directeurs (trices) de Collections

Les éditions KELACH* recherchent des personnes motivées et pleines d’imagination pour compléter leur équipe.

Vous qui avez les talents de correctrices et correcteurs et qui vous sentez l’âme entreprenante, devenez une ou un de nos directrices / directeurs de collection.
Au-delà des textes déjà actés par les associés et les séries en place, votre rôle consistera à valider des appels à textes orientés selon vos affinités et celles des associés principaux. En réponse à ceux-ci à vous de présélectionner les romans qui pourraient entrer dans votre collection. Puis, une fois l’un ou plusieurs d’entre eux choisis, travaillez avec l’auteur pour le (s) optimiser et en faire la correction. Votre rôle se poursuivra pour aider à la promotion des textes auxquels vous aurez participé au sein de votre collection.

KELACH vogue dans la fantasy, au sens large du terme et 2 de nos collections restent pour le moment orphelines :

L’Orée des Indépendants fonctionne aux coups de cœur ; c’est la seule collection qui peut s’éloigner de la Fantasy, même si nous préférons que les textes se concentrent dans ces univers. Mystères, mysticismes, romances ne sont que des suggestions, des possibles tant que le texte est beau et le récit séduisant. Une grande liberté vous est offerte si vous choisissez cette collection.

La Forêt des Maléfices est à l’opposé du précédent. Noirceur et frayeur sont les maîtres mots de cette collection. Dark Fantasy bien sûr, mais également l’horreur ou les textes à la moralité douteuse sont invités à se frayer un chemin dans cette forêt. Créatures d’outre-tombe, sorciers nécromants, barbares sanguinaires, assassins sans scrupules, les happy-ends n’ont rien de garanti. À vous de faire votre choix.

Vous êtes intéressé (e)… alors, prenez contact avec nous, via notre page Facebook ou en suivant le lien suivant :

CONTACT POSTES D.C

Nous vous attendons pour faire grandir notre famille.

*Association de loi 1901

Pierre après pierre

Bonjour à tous,

Voici un bref message pour indiquer à tous nos lecteurs et futurs lecteurs que notre site se reconstruit peu à peu après qu’il est subi une destruction totale par des  forces forcément obscures.

Les premières pages à réapparaître de ce chaos non-original sont donc celles consacrées à la collection Orobolan, vous y trouverez en particulier des infos sur les 3 premiers tomes déjà disponibles dans leur nouvelle édition.

Bien sûr d’autres âges suivront sur les autres collections et leurs romans ainsi que de nombreux articles divers et variés.

 

Abonnez-vous !

Un lutin qui vous veut du bien…

Kelach, c’est quoi au juste ?

Forêt de Brocéliande

Nous sommes en 52 avant 2070, toutes la littérature de Fantasy est occupée par l’empire numérique. Toute ? Non, un petit lutin et une poignée de druides résistent héroïquement à l’envahisseur cablé et mènent la vie dure aux légionnaires des camps retranchés de Contrabibendum, Filetesoubonum, Egodelium et Nanarepeplum qui assiègent la forêt de Brocéliande.

Car c’est dans ce lieu mythique que Kelach le lutin et ses amis les druides ont dissimulés toute leur science, dans une bibliothèque dissimulée au creux des chênes millénaires et sous les dolmens.

Les Editions Kelach, ce n’est pas seulement une Xème maison d’édition qui vend des bouquins de fantasy. C’est une maison d’édition fondée par des auteurs à la recherche d’une alternative entre les plateformes de vente numériques qui ne font rien pour leurs auteurs et les maisons d’édition à compte d’auteur (même dissimulé) qui ne font pas plus mais qui envoient des factures.

Et la bibliothèque des lutins de Kelach alors ? Qu’est ce qu’on y trouve ?

Pour commencer, il y a le « Bosquet féérique », c’est l’endroit ou il y a des jolies fées qui se baignent dans les fontaines, des gentils lutins qui font des farces et des magiciens qui font tomber des paillettes de poudre de perlimpinpim. En bref, c’est de la fantasy souriante et humoristique.

Ensuite, il y a le « Bois des héros », c’est l’endroit ou les chevaliers et les barbares se taillent des royaumes à grands coups d’épées magiques et récupèrent les fabuleux trésors des dragons… enfin, ils n’y arrivent pas toujours mais au moins ils essaient.

Un peu plus loin, là ou les rayons du soleil atteignent rarement le sol, il y a la « Forêt des maléfices », on y trouve d’autres héros, mais les sorciers y sont vraiment méchants et quand les adorateurs des divinités infernales s’y rassemblent, ils font des choses qu’on n’a pas le droit de raconter aux jeunes vierges (même si c’est pour les sacrifier juste après).

Et finalement, un peu à l’écart, les druides ont commencé à planter de « Nouvelles graines » sans trop savoir ce qui va pousser… On y trouve des anthologie, des mélanges des genres, de grands auteurs qui passent en guest-star (si on leur fait boire beaucoup de cervoise avant de leur faire signer le contrat, il y a d’ailleurs une brasserie juste à côté) et de petits auteurs qui se lancent dans leur premier roman.

De toute façon, comme le dit toujours Grimoirauthentix, notre druide : « un jeune gland ne devient pas nécessairement un vieux chêne, mais tous les vieux chênes ont été de jeunes glands »