[Concours] Gagner vos places pour le salon Fantastique 2019

Les Lutins de Kelach seront présents au Salon Fantastique à l’Espace Champerret (Paris 17e) qui se tiendra du jeudi 31 octobre au samedi 2 novembre.

Lors de ce salon, de nombreux artisans d’art, éditeurs et auteurs vous feront découvrir leurs créations. Des conférences et des concours de costumes – thématiques ou libres – auront également lieu avec des cadeaux à gagner (dont certains offerts aux organisateurs par nos lutins). Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Salon Fantastique : LIEN

L’entrée du salon est gratuite pour les personnes costumées, ainsi que pour les enfants de moins de 7 ans. Elle est par contre payante pour tous les autres.
Cependant, à l’occasion de cette huitième édition, Kelach a décidé de vous faire gagner 6 places d’une journée chacune.

Pour en obtenir une, il vous faudra répondre correctement à 5 questions ; une sur chacun des romans que nous mettrons en avant durant le salon (dernières sorties ou auteurs présents).

Votre participation devra être envoyé par mail à l’adresse suivante : kelach.contact@orange.fr avec pour objet Concours Champerret.
La clôture des participations se fera le dimanche 27 octobre à midi ; tout mail reçu après ne sera pas pris en compte.
Une seule participation par personne et par adresse mail est autorisée. Tout doublon entraînera l’annulation de votre participation.
Indiquez votre nom, votre prénom et votre ville dans le mail.

Un tirage au sort sera effectué parmi les bonnes réponses le dimanche 27 octobre après-midi. Les gagnants seront indiqués sur le blog (relayé sur la page Facebook Les Lutins de Kelach) et un mail contenant une invitation sera envoyé à chaque gagnant.

Maintenant, la partie que vous attendez tous : les questions.

1. Donnez le nom de l’illustrateur et de l’autrice de L’Ingénieur de Noël.

2. Quel est le nom du héros allemand du Sceptre de Râ ?

3. Nous avons sorti au début de l’été la très belle anthologie Fantastique en pays de Chièvres… Mais dans quel pays, dont sont issus tous les auteurs de ce recueil, se situe la région de Chièvres ?

4. Dans les Contes de l’Arc-en-Ciel, à quelle menace doit faire face la Reine Chrysanthème ?

5. Sur quel continent se déroule le roman La Geste d’un Tisserand ?

Une bonne partie des réponses se trouvent sur notre site : Kelach-Edition ou sur les pages Facebook et sites de nos auteurs.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à participer. Bonne recherche et bonne chance.

Et n’oubliez pas, nous vous donnons rendez-vous à l’Espace Champerret. Notre double stand se situe dans la rue Drako.

[Interview] ChaBarb, illustrateur de L’Ingénieur de Noël

Bonjour ChaBarb.

Bonjour Fred.

Il y a quelques années, nous nous sommes rencontrés au détour d’un salon (assez calme) par l’intermédiaire de Mestr Tom et depuis, nous travaillons ensemble sur une de mes séries. Aussi ça me fait étrange de t’appeler par ton pseudo et non ton prénom, mais bon.

Mon pseudo !  Un choix technique et protecteur. Il est très difficile d’écrire, voire de prononcer mon vrai nom de famille*, donc sûrement très difficile de me trouver sur internet. Simple et logique. Et pour protéger mes enfants, ma famille de mon travail, être plus libre de créer derrière un pseudo sans les retombées possibles.

*Je confirme. 😉

En introduction, je dirai donc que je connais la qualité de ton travail, tes multiples univers d’illustrateur, ta rapidité, ton sérieux et ton implication sur les projets auxquels tu participes.
Parlons de L’Ingénieur de Noël que tu as accepté d’illustrer pour les Lutins de Kelach. Qu’est-ce qui t’a séduit dans ce projet ?

Kelach Éditions est venue à ma rencontre pour illustrer le conte de Tiphaine. J’ai pris connaissance du texte et constat immédiat : c’est différent des références du genre, rafraîchissant, il y a de l’aventure et beaucoup de sentiments à partager.
Il ne me restait ensuite plus qu’à me mettre d’accord avec Kelach pour commencer le travail (et rêver de Noël en été).

Comment as-tu abordé les personnages ? L’autrice Tiphaine Levillain t’a-t-elle donné des consignes précises ou avais-tu un grand espace de liberté ?

Tiphaine m’a donné plusieurs pistes, des attentes, des références et sa vision. Ensuite nous avons échangé plusieurs croquis. Surtout pour les personnages principaux de l’aventure !

Comment s’est fait le choix des tons et des couleurs ? Une évidence ou as-tu tâtonné avant de trouver l’aspect qui convenait à Tiphaine et à toi ?

J’ai une palette variée et j’aime illustrer pour les autres.
Ici nous visions un public jeune, donc j’ai sorti la palette, dessin rond, simple, pour que l’enfant puisse lui aussi profiter, s’amuser (reproduire les images ou illustrer des scènes de l’histoire). Ainsi que la mise en couleurs, proche d’un rendu feutre / aquarelle / crayon de couleur. L’enfant (ou l’adulte) peut donc se faire plaisir.
(D’ailleurs le livre a entièrement était dessiné en noir et blanc et sera en principe diffusé pour que les enfants puissent, s’ils le souhaitent, simplement colorier une illustration de l’histoire).*
Les scènes sont choisies ici par l’auteur principalement, donc on tombe juste sur chaque représentation du jour / chapitre.
Mes propositions ont tout de suite plu à Tiphaine.

*Quelques illustrations à colorier vous seront offertes lors des dédicaces et salons,
et certaines seront disponibles ultérieurement sur le site Kelach.

Qui a eu l’idée du jeu intégré à l’histoire, c’est-à-dire retrouver les trèfles dans chaque image ? Un aspect ludique très appréciable, je trouve.

J’adore lire des histoires à mes enfants. Et nos livres contenant des jeux sont nos favoris ! Leur regard navigue dans l’illustration pendant que tu racontes l’histoire. L’idée a beaucoup plu à Tiphaine.  Ensuite, elle a trouvé un second jeu (je n’en dis pas plus, il vous faut lire l’histoire).

Pas trop de difficulté pour placer ces objets cachés ?

Certains éléments du jeu ont été difficiles à placer, surtout quand tu n’as qu’un personnage de présent. 🤣

Une question que l’on doit te poser fréquemment sur tes diverses créations. Dans l’univers de L’Ingénieur de Noël, quel est le personnage que tu as préféré dessiner ?

J’adore tous les personnages de l’histoire, ils sont attachants. Tiphaine pourrait développer une histoire pour chacun d’entre eux ! Faire un choix m’est donc impossible.

L’image ne sera totalement révélée que dans quelques jours !

Et ajoutons : quelle est l’illustration qui t’a donné le plus de mal ?

Je dirais sûrement le jour 2 ! Il faut découvrir Oblio, mais pas trop… et présenter ici sa timidité lors de sa première rencontre avec un autre personnage.

Parlons aussi de toi, car L’Ingénieur de Noël n’est qu’une facette de ton talent d’illustrateur, comme nous pouvons le voir sur ton site. Peux-tu en quelques mots (et quelques images) nous donner ici un aperçu de ta diversité créatrice ?

J’aime dessiner, illustrer !
Dessiner pour les enfants, les adultes, les passionnés, car les contraintes sont toujours différentes, les attentes, le style et j’essaie toujours de satisfaire la demande.
Une fois l’objectif de la demande atteinte, je peux avancer l’illustration et prendre plaisir grâce au retour et aux échanges avec le commanditaire.

Chabarb a, entre autres, participé aux couvertures des Contes des 2 Comtés
ou d’Orobolan chez Kelach.
C’est aussi l’illustrateur attitré des Aventuriers de Valloire.

Que préfères-tu faire ? T’atteler à une œuvre complète comme L’Ingénieur de Noël ou Le petit Garçon et la Fusée ? Travailler sur des couvertures ? Créer des affiches ?

Les 3 me plaisent, mais chacun à leur manière, car chaque œuvre laisse libre cours à mon imagination tout en ayant des règles, des contraintes et j’adore ça, c’est un challenge perpétuel.

Merci d’avoir participé à cette interview, ChaBarb.
Et puisque tu as choisi de me laisser le mot de la fin, j’invite les lecteurs à retrouver tout ton talent d’illustrateur sur ton site :

[Événement] Salon Fantastique 2019

Cette année, l’association « Promenons-nous dans les bois » organise la huitième édition du salon Fantastique qui se tiendra à la Porte Champerret (Paris 17è) du jeudi 31 octobre au samedi 2 Novembre.
Les lutins de Kelach y auront un stand où nous vous présenterons l’intégralité de nos parutions*

*A l’exception de Contes Nippons au Coin du Feu

La présentation phare du stand sera bien entendu l’Ingénieur de Noël, roman illustré de l’avent, écrit par Tiphaine Levillain et mis en images par ChaBarb. Une histoire agrémentée d’un jeu ludique, à lire à ses enfants dès 5 ans.

Sur le stand, nous aurons Agostinho Moreira qui viendra discuter et dédicacer son roman le Sceptre de Râ dont la suite L’Anneau d’Odin paraîtra en début 2020 dans notre collection Forêt des Maléfices.

Nous aurons aussi très certainement la visite de Pathilia Aprahamian, autrice jeunesse qui a écrit les Contes de l’Arc-en-Ciel de la série les Contes des 2 Comtés. Dans cette histoire, la reine Chrysanthème se confronte au Néant.

Enfin, sera également présent Frédéric Gobillot pour représenter la série Orobolan et plus particulièrement son roman la Geste d’un Tisserand.

Nous n’oublions pas nos dernières parutions :
Fantastique en pays de Chièvres, anthologie écrite par nos auteurs venus de Belgique,
Les Portes de l’Agartha de Vendarion d’Orépée,


mais aussi au sein de la série des Contes des 2 Comtés :
les Contes Hors-Série et
les Contes du Soleil Levant, tous deux écrits par le créateur de ce monde : Mestr Tom.

[Roman] L’Atelier

Si les Lutins de Kelach éditent en premier lieu de la fantasy, nous ne sommes pas contre quelques pas de côté.
Le roman dont nous vous présentons le début aujourd’hui fait partie de ceux-là, comme un coup de cœur.

Ecrit par Florence Albouy-Hamitri, L’Atelier nous dévoile par touches, une année d’atelier d’écriture. Nous apprenons à découvrir les différents participants, découvrons peu à peu leur personnalité, leurs difficultés et leurs aspirations. De véritables extraits de vie bel et bien ancrés dans la réalité.

Place à la découverte :

Un roman à acquérir sur notre boutique et à savourer bien confortablement installé.


La Boutique Kelach

[Interview] Floriane Derain, Directrice de collection du Bosquet Féérique

Bonjour Floriane, à la veille d’une sortie d’importance pour les Lutins de Kelach, je viens à toi pour que nos lecteurs puissent faire plus ample connaissance avec toi. Peux-tu te présenter en quelques mots ?


Bonjour, avec plaisir. Je m’appelle Floriane Derain, j’ai 32 ans, je suis autrice de poésie et de nouvelles en dilettante depuis l’adolescence. Ma dernière publication en date s’intitule « Fantôme dans la machine », une nouvelle Steampunk parue dans l’anthologie Nutty Ghosts aux Éditions Nutty Sheep. Quant à la prochaine, elle est pour très bientôt puisque je suis lauréate du concours Émergences 2 !, organisé par la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse.

Tu es donc la directrice attitrée depuis quelques mois de le collection Bosquet Féérique*, notre collection pour la jeunesse. Peux-tu nous résumer ton rôle ?

Mon rôle est surtout tourné vers les auteur·ice·s, depuis la sélection des manuscrits jusqu’aux corrections éditoriales. Je me vois un peu comme une chercheuse de diamant en quête de la pierre brute dont je pourrais révéler tout le potentiel. Je dois aussi veiller au respect de la ligne éditoriale de la collection voire de l’orienter par mes choix éditoriaux.

Je rappelle que tu es aussi la correctrice en chef de cette collection jeunesse*. Qu’est-ce qui te séduit dans cette quête de textes pour les 5-12 ans et donc dans la littérature jeunesse ?

Je crois que la littérature jeunesse est avant tout une littérature de plaisir et d’évasion. C’est en tout cas comme ça que je la vis. Chez les plus jeunes, il n’y a pas ce besoin de « suspension consentie de l’incrédulité », ou en tout cas beaucoup moins que dans la littérature pour adultes. De ce fait, les récits se permettent souvent plus de liberté pour aller chatouiller l’imagination et la réflexion du lecteur, et c’est ce qui me plaît.

Parlons un peu de cette très belle parution, L’Ingénieur de Noël, écrit par Tiphaine Levillain et illustré par ChaBard (que j’aurai aussi le plaisir d’interviewer très prochainement). Peux-tu nous en donner un très court teasing ?

Il s’agit de l’histoire d’un gobelin, nommé Oblio, qui se trouve être un inventeur de génie au service du Père Noël et de ses lutins. Alors que d’habitude, il arrive à bout de n’importe quel problème, cette année, la nouvelle machine qu’il doit fabriquer pour le Père Noël lui donne bien du fil à retordre. Heureusement, il va pouvoir compter sur de nouveaux amis, un peu d’aventure et beaucoup de bienveillance pour tenter de sauver Noël !

Est-ce sa forme de livre de l’avent, ses personnages, ses illustrations ou tout simplement son histoire qui te charme ?

Je dirais tout d’abord le fond, c’est à dire son histoire et ses personnages. Tiphaine a su créer un récit enchanteur et une vraie personnalité à chacun de ses personnages. C’est une histoire qui se dévoile au rythme d’un chapitre par soir, à la manière d’un calendrier de l’avent, et ça risque d’être dur pour les enfants de patienter jusqu’au lendemain, tant elle est prenante.

Et comme un bijou ne va pas sans son écrin, ChaBard est venu sublimer le tout de ses illustrations. Elles sont modernes, colorées, avec une touche d’originalité qui les rend uniques et indispensables pour savourer l’ouvrage. C’est un vrai bonheur de voir les personnages prendre vie au fil des pages.

Si L’Ingénieur de Noël est notre publication forte de ce dernier trimestre 2019, le Bosquet Féérique ne s’arrête pas là. Un appel à textes permanent existe, mais tu es toujours à la recherche de la perle rare. Peux-tu, ici, nous dire ce que tu souhaiterais plus particulièrement lire : tranche d’âges, sujet, univers et atmosphère ?

Au niveau de ce que je recherche actuellement, j’aimerais bien sortir un ouvrage pour les 12 ans et plus, quelque chose d’entraînant et de bien rythmé, qui soit plutôt de la SF ou de la fantasy (pas de fantastique).

Comme toujours, je vais te laisser le dernier mot, mais avant, je voudrais te dire que les Lutins de Kelach sont ravis de te compter parmi eux. Encore une fois « Bienvenue ». À présent, à toi le mot de la fin :

Eh bien merci ! Pour l’accueil et pour cette interview. J’espère qu’elle aura donné envie aux lecteur·rice·s de se procurer L’Ingénieur de Noël, ainsi que de me faire parvenir leurs manuscrits.

*En dehors des tomes précédemment publiés et de la série des Contes des 2 Comtés.

[Annonce] Séance de dédicaces à Chasseneuil

Dimanche 29 septembre,
vous aurez le plaisir de retrouver
Corinne Fayet-Charra
au
Salon du Livre et de la Plume.

Celui-ci se tiendra à la salle des fêtes de
Chasseneuil sur Bonnieure (16)
de 10h à 18h.

Notre autrice vous dédicacera son roman
Les Signes de la vie
ainsi que son roman jeunesse
Les Contes de Big et Bang.

Ce dernier fait partie de la série Les Contes des 2 Comtés.
Corinne Fayet Charra disposera également en quelques exemplaires de l’ensemble des titres actuellement disponibles de ces histoires se déroulant dans le merveilleuse île des 2 Comtés.

Enfin, vous pourrez aussi acquérir (à prix réduit) les anthologies à frissonner Ghostwriters et Contes nippons au coin du feu,
ainsi que Le Sceptre de Râ, premier roman d’une trilogie écrite par Tino Moreira.

Ne manquez pas ce rendez-vous !

Et bien sûr, vous pouvez acquérir toutes les publications de Kelach
sur notre boutique :

[Contes des 2 Comtés] Les Contes du Soleil Levant

L’univers des Contes des 2 Comtés s’enrichit d’un nouveau tome qui va vous conduire loin de l’île jumelle de ce monde. Vous allez découvrir un double de l’univers créé par Mestr Tom, mais sous inspiration nippone.

La princesse Chrysanthème est encore dans ses jeunes années. Elle va partir à la découverte de ces terres étrangères afin de retrouver des artefacts magiques pour retourner chez elle.

Elle y rencontrera des personnages dérivés de contes traditionnels, mais aussi une jeune femme qui a pour habitude de doubler des voix de dessins-animés, dont celle d’un héro bien connu… Aventures et dangers sont au rendez-vous.

Découvrez ici le début de ce que les lutins Mestr Tom, Romane Gobillot, Annick De Clerq sans oublier Régi pour la couverture, vous ont imaginé :

Et pour en savoir plus et acquérir les Contes du Soleil Levant, c’est sur notre site des Editions Kelach.

La série des Contes des 2 Comtés est un partenariat avec l’Académie de Minuit.

AT Dystopie à la Française : Adresse Mail

A tous les auteurs qui nous ont envoyé un texte pour l’AT Dystopie à la Française :

Il semblerait que certains mails contenant vos proses ne nous soient peut-être pas arrivés – mais bien sûr, nous ne savons pas qui.
Si vous n’avez pas eu d’accusé de réception pour votre nouvelle, nous vous demandons de nous renvoyer votre texte à l’adresse suivante :

nouvellesgraines.kelach@gmail.com

Vous avez jusqu’au 8 septembre minuit.

Merci

Avec toutes nos excuses pour ce dérangement.

Le chant de l’âme

Ultime extrait du Cycle des Gardiens, recueil des 4 romans fondateurs de l’univers d’Orobolan créé par Mestr Tom.
Cette ce dernier récit, l’auteur nous plonge dans un Orobolan contemporain sous la tutelle rigide de consortium sans scrupules.

Imaginez un monde où cinq entreprises contrôlent la musique que vous écoutez, les habits que vous portez ou encore la télévision que vous regardez. La musique n’est plus que formatée par la grande Starpop, leader mondial de la chanson.
Seul le clan vampirique de la Lune Bleue résiste encore aux despotes. C’est dans ce monde que Thomic, dernier descendant d’Erebios, doit vaincre le Mal. Mais existe-t-il encore des survivants de chaque ethnie ancestrale d’où pourrait surgir des Elus ?

Un récit ajouté d’une conclusion au Cycle des Gardiens où devront s’unir les 4 pour un dernier combat dont ils ne sont pas sûr de sortir gagnants.

Pour acquérir le Cycle des Gardiens, rendez-vous sur la boutique des Editions Kelach.

Dystopie à la Française : derniers jours.

Attention, notre Appel à Textes « Dystopie à la Française » touche à sa fin. Il ne vous reste plus que quelques jours pour nous envoyer votre nouvelle.
Date limite le 31 août / Heure limite Minuit !!

Pour retrouver notre A.T, c’est par ICI.

Pour les consignes concernant toutes nos A.T, c’est par .